Mélenchon Hollande: un débat salutaire pour toute la gauche

Le Front de Gauche a salué la dénonciation du monde de la Finance de François Hollande au Bourget mais l"atterrissage est brutal : ce soir sur France 2, François Hollande a malheureusement retrouvé ses accents et propositions rigoristes.

Tout part les mêmes sornettes que la droite : la dette représentant fin 2012 90% du PIB, explique-il, il faudrait diminuer les dépenses publiques dénoncées comme à l’origine des déficits. Ces deux présupposés sont faux : la dette ne représente que 12 % du PIB et est due à la diminution des recettes.

Coincé dans cette fausse logique, le candidat du PS a du coup un discours incohérent. Il espère la croissance tout en annonçant la rigueur. Il nie reprendre à son compte les fadaises libérales sur la baisse le cout du travail tout en l’organisant à coup de nouvelles exonérations et sans un seul mot pour les salaires.

Du coup on a cherché vainement des différences décisives avec les propositions d’Alain Juppé au cours d’un débat sans relief. Sur le plan politique, François Hollande se heurte aux mêmes contradictions : il admet qu’il se désistera pour Jean-Luc Mélenchon s’il est en tête au 2ème tour, c’est un progrès, mais exclut toujours de débattre avec le Front de Gauche… Comprenne qui pourra.

Ce grand écart économique et politique a condamné ce soir François Hollande au surplace. Pour aller de l’avant, la gauche n’a pas d’autre issue que la rupture avec un système qui fait faillite. C’est ce que propose le Front de Gauche. Malgré son refus, nous maintenons à François Hollande notre proposition d’en débattre. Ce serait salutaire pour toute la gauche.  Eric Coquerel (PG)

En complément, la réaction de Pierre Laurent Voir>>>

Chiffres du chômage : lamentable échec pour Sarkozy (PCF)

Chiffre du chômage : lamentable échec pour SarkozyHier soir, le ministère du Travail, Xavier Bertrand a publié des chiffres en forte hausse au plan national. Rien ne semble stopper l’ascension de la courbe du chômage. En effet, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A atteint désormais 2,87 millions de personnes en France à fin décembre 2011. C’est 29.700 personnes de plus en seulement un mois. Sur un an, le chômage explose de + 5,6 % soit 152.000 chômeurs de plus qu’en décembre 2010.

De mauvais chiffres à mettre au crédit de la politique que nous impose Nicolas Sarkozy. Le président de la République voulait être jugé sur les seuls chiffres de son bilan sur le chômage. Fermer le ban : il a échoué lamentablement.

En réalité, tout n’a pas été fait pour combattre le chômage. Le Front de gauche, dans son programme « L’humain d’abord » propose en premier lieu le rétablissement des 35 heures. Le smic doit être porté immédiatement à 1 700 € brut pour 35 heures travaillées. La sécurité sociale professionnelle doit prendre en charge les périodes de non emploi et de formation. Enfin, le Front de gauche interdira les licenciements boursiers et instaurera un service public de la formation professionnelle du travail.

Sondages : le rapporteur public donne raison à JL Melenchon (Place au Peuple)

Mercredi 25 janvier s’est tenue l’audience du procès contre la Commission des Sondages déclenché par une demande de Jean-Luc Mélenchon suite à un sondage de Harris Interactive.  Le rapporteur public s’est adressé aux juges du Conseil d’État en ces termes : « M. Mélenchon a raison de dire que la loi a été violée. » Il a rejoint l’opinion de M. Mélenchon quant au caractère lacunaire de la notice qui doit, en vertu de la loi, être déposée auprès de la Commission des Sondages la veille de la publication de tout sondage, afin d’être communiquée à tout citoyen sur demande.

Le rapporteur a d’ailleurs souligné, donnant encore une fois raison à M. Mélenchon, que les journaux qui ne mentionnent pas le droit d’accès pour tout citoyen à ladite notice violent la loi de 1977.

Ces manquements à la loi auraient pu faire l’objet d’une mise au point ou d’une saisine du Parquet pour poursuites pénales, a rappelé le rapporteur. En effet, la Commission de Sondages avait « classé sans suite » ces violations, et ce malgré la demande de M. Mélenchon.

M. Mélenchon avait réclamé, en vain, la communication des « méthodes utilisées pour déduire des résultats indirects », autrement dit la méthode de redressement. Ces informations font pourtant textuellement partie des mentions obligatoires de la notice que doivent déposer les sondeurs à destination du public.

Au final, le rapporteur a malheureusement conclu au rejet de la demande de Monsieur Mélenchon car selon le rapporteur, le Conseil d’Etat ne peut exercer qu’un « contrôle restreint » de la Commission des sondages. Cette dernière n’a pas choisi d’agir, malgré les graves manquements constatés. Si le Conseil d’Etat suit l’avis du rapporteur public cela signifiera que la loi de 1977 peut être violée sans que les sondeurs et les rédactions ne soient inquiétés. Une telle décision aboutirait pour le Front de Gauche a une conclusion simple : la loi de 1977 doit être changée pour qu’enfin les sondages d’opinions puissent être sérieusement contrôlés. L’affaire a été mise en délibéré. Par Raquel Garrido, avocate de Jean-Luc Mélenchon.

"Je viens de découvrir que mon garagiste était sympathisant FdG ! La position du FdG diffuse partout. Dans très peu de temps le FdG va passer à 2 chiffres, on voit bien qu’ils (les journaleux, tous les médiacrates) ne peuvent plus ignorer le travail formidable de Jean-Luc Mélenchon et de tous les militants et sympathisants. Toute la pertinence des démonstrations de Jean-Luc Mélenchon semble leur apparaître enfin ! Le faux mage de Hollande va être obligé de se désister pour le FdG au 2ème tour.  Continuons le combat, on tient le bon bout !" (Blog JLM)

Hollande: "Pour le second tour, je ne forcerai personne…ceux qui appelleront à voter pour moi au second tour feront partie de la majorité, mais ils devront savoir que ce sera mon projet qui sera mis en place"…la journaliste "vous ne leur accorderez rien ?" – Lui : une élection Présidentielle n’est pas une négociation". On a tout compris ! Il faut que le FdG soit à tout prix au second tour, sinon rien !

Mélenchon se réjouit de la "contamination idéologique" des idées du FDG

Si j’étais président 

L’agenda (très chargé!) du militant

Samedi 28  Réunion des candidats PCF à Paris

Mardi 31  à 18h Réunion du collectif FDG  à La Garde (local PCF)

Mercredi 1er Février à 10h  Distribution de tracts sur le marché de La Crau

Jeudi 2 à 10h Distribution de tracts sur le marché de Carqueiranne

Jeudi 2 à 14h Ecoute collective du meeting de Besançon à La Garde local PCF

Jeudi 2 à 16h Distribution de tracts devant les écoles de La Garde et du Pradet

Jeudi 2 à 18h Distribution de tracts « porte à porte » à La Garde

Vendredi 3 à 10h Distribution de tracts sur le marché du Pradet

Vendredi 3 à 16h Distribution de tracts devant les écoles de La Garde et du Pradet

Samedi 4 à 10h Distribution de tracts sur le marché de La Garde

Dimanche 5 à 10h Distribution de tracts sur le marché de La Londe (à confirmer)

Mardi 7 à 18h Assemblée Citoyenne à La Garde

About these ads
Cette entrée a été publiée dans Luttes. Bookmarquez ce permalien.

Une réponse à Mélenchon Hollande: un débat salutaire pour toute la gauche

  1. Vanetti David - PG Var David dit :

    En effet planning militant très Chargé, mais ne oublier le triple C !

    Conviction – Courage – Changement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s